Bibliographie

 

Alleton (Viviane) [dir.], Paroles à dire, paroles à écrire : Inde, Chine, Japon, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 1997.
Alleton (Viviane), « L’Écriture chinoise : mise au point », dans La Pensée en Chine aujourd’hui, Paris, Éditions Gallimard, 2007.
Alleton (Viviane), L’Écriture chinoise, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1976.
Alleton (Viviane), L’Écriture chinoise. Le défi de la modernité, Paris, Albin Michel, 2008.
Alleton (Viviane), Les Chinois et la Passion des noms, Paris, Aubier, 1993.
Bai (Qianshen), Fu Shan’s World: the Transformation of Chinese Calligraphy in the Seventeenth Century, Cambridge (Mass.), Harvard University Asia Center, 2003.
Banfi (Emanuele) et Popelard (Marie-Dominique), Peindre les idées ? : sur la calligraphie chinoise, Paris, Presses universitaires de France, 2007.
Barnhart (Richard), « Chinese Calligraphy. The Inner World of the Brush », The Metropolitan Museum of Art Bulletin, vol. 30, n° 5, avril-mai 1972, p. 230-241.
Barrass (Gordon S.), The Art of Calligraphy in Modern China, Londres, The British Museum Press, 2002.
Barrett (Timothy Hugh), The Woman who discovered Printing, New Haven & Londres, Yale University Press, 2008.
Berliner (Nancy), « The ‘Eight Brokens’. Chinese Trompe-l’œil Painting », Hong Kong, Orientations, février 1992, vol. 23, no. 2, p. 61-66.
Berliner (Nancy), « Jardins, coupes flottantes et autres évocations de Wang Xizhi », Le Pavillon des Orchidées. L’art de l’écriture en Chine, Bruxelles, Europalia International, Fonds Mercator, 2009, p. 20-40.
Billeter (Jean-François), L’Art chinois de l’écriture, Genève, Skira, 1989. Nouvelle version : Essai sur l’art chinois de l’écriture et ses fondements, Paris, Allia, 2010.
Billeter (Jean-François), Li Zhi, philosophe maudit (1527-1602), Genève, Librairie Droz, 1979.
Bischoff (Friedrich Alexander), La Forêt des pinceaux, Étude sur l’Académie du Han-lin sous la dynastie des T’ang et traduction du Han lin tche, Bibliothèque de l’institut des hautes études chinoises, t. XVII, Paris, Presses Universitaires de France, 1963.
Bush (Susan) et Shih Hsio-yen, (Ed.), Early Chinese Texts on Painting, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1985.
Chambers (William), Traité des édifices, meubles, habits, machines et ustensiles des Chinois (1757), Paris, Le Rouge, 1776. Cité dans Le Voyage en Chine. Anthologie des voyageurs occidentaux du Moyen-âge à la chute de l’empire chinois, Paris, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1992.
Chang (Kang-i Sun) et Haun (Saussy) [éds.], Women Writers of Traditional China : an Anthology of Poetry and Criticism, Stanford, Stanford University Press, 1999.
Chang (Léon Long-yien) et Miller (Peter), Four Thousand Years of Chinese Calligraphy, Chicago et Londres, University of Chicago Press, 1990.
Chang (Léon Lung-yen), La Calligraphie chinoise, un art à quatre dimensions, Paris, Club français du livre, 1971.
Chang (Wan-Chen) [Chang Wanchen], « Esquisse d’une histoire du concept chinois de patrimoine », dans Publics et Musées, no 15, 1999, p. 81-118. Lien.
Chan-Pinondel (Hsiu-Ling), Mille caractères dans la calligraphie chinoise [traduction et annotations du Qianziwen], Paris, Librairie You-Feng, 2006.
Chavannes (Édouard), Les Livres chinois avant l’invention du papier, Paris, Imprimerie nationale Éditions, 1905.
Chen (Genmin), « Zhang Jizhi shu yi zhi tan », Zhongguo shufa quanji, 40 [« Propos recueillis sur la calligraphie de Zhang Jizhi », Compendium de calligraphie chinoise, t. 40], Beijing, Rongbaozhai chubanshe, 2000, p. 45-50.
Chen Tingyou, traduit par Gong Jieshi, La Calligraphie chinoise, Beijing, China Intercontinental Press, 2003.
Cheng (Anne) [dir.], La Pensée en Chine aujourd’hui, Paris, Éditions Gallimard, 2007.
Cheng (Anne), Histoire de la pensée chinoise, Paris, Éditions du Seuil, 1997.
Cheng (François), « Le Pinceau et l’Encre : cinq textes traduits », [Wang Yu, Tung Ch’i, Fan Chi, Ch’ien Wen-shih, Kung Hsien], Autour de la Chine (Revue d’esthétique, no 5), Toulouse, Éditions Privat, 1983.
Cheng (François), Chu Ta : le génie du trait, Paris, Éditions Phébus, 1986.
Cheng (François), Et le souffle devient signe : ma quête du vrai et du beau par la calligraphie, Paris, L’Iconoclaste, 2001.
Cheng (François), Shitao : la saveur du monde, Paris, Éditions Phébus, 1998.
Cheng (François), Toute beauté est singulière : peintres chinois de la voie excentrique, Paris, Éditions Phébus, 2004.
Cheng (François), Vide et plein. Le langage pictural chinois, Paris, Éditions du Seuil, 1979.
Chiang (Yee), Chinese Calligraphy: An Introduction to its Aesthetic and Technique, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1973.
Clunas (Craig), Empire of Great Brightness: Visual and Material Cultures of Ming China 1368–1644, Honolulu, University of Hawai’i Press 2007.
Cohen (Monique) et Monnet (Nathalie), Impressions de Chine, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1992.
Couling (Samuel), The Encyclopaedia Sinica, Shanghai, Kelly and Walsh, 1917; rééd. Hong-Kong, Oxford University Press, 1983.
Coyaud (Maurice), Anthologie de la poésie chinoise classique, Paris, Les Belles Lettres, 1997.
David (Sir Percival) [trad. et éd.], Chinese Connoisseurship. The Ko Ku Yao Lun. The Essential Criteria of Antiquities, Londres, Faber & Faber, 1971.
Dictionnaire de la civilisation chinoise
, Paris, Encyclopædia Universalis et Albin Michel, 1998.
Ebrey (Patricia Buckley) et Bickford (Maggie) [éds.], Emperor Huizong and Late Northern Song China : The Politics of Culture and the Culture of Politics, Harvard East Asian Monographs, Cambridge (Mass.), Harvard University East Asia Center, 2006.
Ecke, voir Tseng (Yu-ho).
Elisseeff (Danielle) et Elisseeff (Vadime), La Civilisation de la Chine classique, Paris, Arthaud, 1979.
Elman (Benjamin A.), A Cultural History of Civil Examinations in Late Imperial China, Berkeley (Cal.), University of California Press, 2000.
Escande (Yolaine), « Chengdu 99 » [Sur la « calligraphie moderne » en Chine], Paris, Vacarme, N° 11, printemps 2000.
Escande (Yolaine), L’Art en Chine, Paris, Hermann, 2001.
Escande (Yolaine), Précis de calligraphie chinoise à usage des amateurs. L’écriture sigillaire, Paris, Librairie You-Feng, 2000.
Escande (Yolaine), Traités chinois de peinture et de calligraphie, Tome I. Les textes fondateurs (des Han aux Sui), Paris, Éditions Klincksieck, 2003.
Escande (Yolaine), Traités chinois de peinture et de calligraphie, t. II. « Les Textes fondateurs (les Tang et les cinq dynasties) », Paris, Éditions Klincksieck, 2010.
Farrer (Anne), The Brush Dances & the Ink Sings: Chinese Paintings and Calligraphy from the British Museum, cat. d’exp. (6 septembre – 4 novembre 1990), Londres, South Bank Centre, 1990.
Fendall (Ramsey) et Kwiatkowski (Will), Manuscripts of the Silk Road, Londres, Galerie Sam Fogg, 2004.
Fong (Wen C.), Beyond Representation : Chinese Painting and Calligraphy 8th-14th Century, New York, Metropolitan Museum of Art, New Haven et Londres, Yale University Press, 1992.
Gao (Jianping), The Expressive Act in Chinese Art: from Calligraphy to Painting, Uppsala, Uppsala University, 1996.
Godwin (Joscelyn), Athanasius Kircher, Le théâtre du monde, Paris, Imprimerie nationale Editions, 2009.
Goedhuis, The New Calligraphy, cat. exp., Goedhuis Contemporary, New York, Londres, 2009.
Goepper (Roger), « Precursors and Early Stages of the Chinese Script », Mysteries of Ancient China. New Discoveries from the Early Dynasties, Londres, The British Museum Press, 1996.
Grace (Helen), « Xiandai Shufa: Brushes with Modernism », Artlink, vol. 3, no 4, 2003.
Gu (Gan), Hu (Yunhuan) [trad.], The Three Steps of Modern Calligraphy, Beijing, China Books Publishing House, 1990.
Guo (Dawei), voir Kwo (Da-Wei).
Han (Pangshan), Shufa yishu jiaoyu [Enseignement de l’art calligraphique], Beijing, Renmin dabanshe, 2001.
Harrist Jr. (Robert E.) et Wen C. Fong, The Embodied Image. Chinese Calligraphy from the John B. Elliott Collection, Princeton, The Art Museum, 1999.
Ho (Wai-Kam) et Smith (Judith G.) [éd.], The Century of Tung Ch’i-ch’ang 1555-1636, exposition au Nelson-Atkins Museum of Art, Kansas City (19 avril – 14 juin 1992), Seattle, Londres, University of Washington Press, 1992.
Hong Kong Calligraphy, Collection of the Hong Kong Museum of Art
, Hong Kong, Urban Council, 1990.
Hsiung (Ping-Ming), « La Philosophie taoïste en calligraphie » [trad. par Yolaine Escande du chapitre v de Zhongguo shufa lilun tixi], Cahiers d’études chinoises, 1989, p. 117-140.
Hsiung (Ping-Ming), Zhang Xu et la Calligraphie cursive folle, Mémoires de l’Institut des hautes études chinoises, vol. XXIV, Paris, Collège de France, Institut des hautes études chinoises, 1984.
Hsiung (Ping-Ming), Zhongguo shufa lilun tixi [Theoretical System of Chinese Calligraphy], Hong Kong, Commercial Press, s. d. (1984 ?); rééd. : Tianjin Education Publishing Co., 2002.
Illustrated Catalogue of Chinese Government Exhibits for the International Exhibition of Chinese Art in London
, 4 vol. ; t. 3 : « Painting and Calligraphy », Changhai, 1936.
Joppert (Riccardo), Calligraphie et surconscience créatrice en Chine. Le Kuangcao de Huaisu (viiie siècle), Paris, Librairie You-Feng, 2005.
Jullien (François), La grande image n’a pas de forme, ou Du non-objet par la peinture, Paris, Éditions du Seuil, 2003.
Kamenarović (Ivan P.), Arts et lettrés dans la tradition chinoise. Essai sur les implications artistiques de la pensée des lettrés, préface de Léon Vandermeersch, Paris, Les Éditions du Cerf, 1999.
Kerlan-Stephens (Anne) et Sakai (Cécile) [éd.], Du visible au lisible : texte et image en Chine et au Japon, Arles, Éditions P. Picquier, 2006.
Kneib (André), « La Calligraphie chinoise », Grand dictionnaire Ricci de la langue chinoise. Dossiers et documents, Paris / Taipei, Instituts Ricci, Paris, Desclée de Brouwer, 2001, p. 523-543.
Kneib (André), « Le Sitishu shi de Wei Heng (252-291) – Première traité chinois de calligraphie », Cahiers d’Extrême-Asie, vol. 9, Paris / Kyoto, École française d’Extrême-Orient, 1996. p. 99-129.
Kraus (Richard Curt), Brushes with Power: Modern Politics and the Chinese Art of Calligraphy, Berkeley (CA), University of California Press, 1991.
Kwo (Da-Wei), Chinese Brushwork: Its History, Aesthetics, and Techniques, Montclair (NJ), Allanheld & Schram, 1981.
L’Encre des lettrés de T’aiwan. Peintures et calligraphies chinoises du xviie au xixe siècle
, Paris, Musée Cernuschi, 1985.
Lai T. C. (Tianchang), Chinese Calligraphy : Its Mystic Beauty, Hong Kong, Swindon Book Company, 1973; rééd. avec une préface de Jiu-fong L. Chang sous le titre Chinese Calligraphy : An Introduction, Seattle, University of Washington Press, 1975.
Le Pavillon des orchidées. L’art de l’écriture en Chine, Bruxelles, Europalia International, Fonds Mercator, 2009.
Ledderose (Lothar), Mi Fu and the Classical Tradition of Chinese Calligraphy, Princeton, Princeton University Press, 1979.
Ledderose (Lothar), Taoist Calligraphy and the Two Wangs, extrait de C.A.N.A., XXXI, s. l. n. d. [1983], p. 624.
Lefebvre (Éric), Six siècles de peintures chinoises : œuvres restaurées du Musée Cernuschi, cat. d’exp., Musée Cernuschi – Musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris (20 février – 28 juin 2009), Paris, Paris Musées, 2009.
Leung (Mei Yin), The Chinese Women’s Calligraphy and Painting Society : The First Women’s Art Society in Modern China, mémoire soutenu pour une maîtrise de philosophie à l’université de Hong Kong en août 2004.
Lewis (Mark Edward), Writing and Authority in Early China, Albany (NY), State University of New York, 1999.
Leys (Simon), « Premiers éléments d’un petit dictionnaire de la peinture chinoise », Trésors du musée national du Palais, Taipei. Mémoire d’empire, Paris, Association française d’Action artistique et Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1999.
Leys (Simon), L’Ange et le Cachalot, Paris, Éditions du Seuil, 1998.
Leys (Simon), L’Humeur, l’Honneur, l’Horreur. Essais sur la culture et la politique chinoises, Paris, Éditions Robert Laffont, 1991.
Li (Leyi), Évolution de l’écriture chinoise, 500 exemples, Beijing, Éditions de l’université des langues et cultures de Beijing, 1993.
Li (Shinan) [et al.], Zhongguo lidai shufajia xiangzan [Portraits et inscriptions de calligraphes de Chine à travers les âges], Wuhan, Hubei meishu chubanshe, 1995.
Li (Zehou), The Path of Beauty. A Study of Chinese Aesthetics, Beijing, Morning Glory Publishers, 1999.
Li (Zhengping), Chinese Wine. Universe in a Bottle, Beijing, China Intercontinental Press, 2010.
Liang (Yang), Les Processus créatifs dans la calligraphie chinoise, Paris, Librairie You-Feng, 2001.
Lidai shufa lunwen xuan
[Anthologie d’essais sur la calligraphie des dynasties successives], Shanghai, Shanghai shuhua chubanshe, 1979.
Little (Stephen), Realm of the Immortals : Daoism in the Arts of China, cat. d’exp., Cleveland, Cleveland Museum of Art, 1988.
Little (Stephen), Taoism and the Arts of China, cat. d’exp., Berkeley, University of California Press, 2000, et Chicago, Art institute of Chicago, 2000.
Liu (Cary Y.) [et al.], Character and Concept in Chinese Calligraphy, Princeton, Princeton University Press, 1999.
Liu (Guojun) et Zheng (Rusi), L’Histoire du livre en Chine, Pékin, Éditions en Langues étrangères, 1989.
Liu (Yiqing), Shih-shuo Hsin-yü : a New Account of Tales of the World, trad. et présenté par Richard B. Mather, 2e éd., Ann Arbor (Mich.), The University of Michigan, Center for Chinese Studies, 2002.
Lu (Xun), « Remarques d’un profane sur l’écriture », Œuvres choisies. Essais 1934-1936, Beijing, Waiwen chubanshe, 1986.
Lu (Xun), Sur la langue et l’écriture chinoises, trad. par Michelle Loi, Paris, Éditions Aubier-Montaigne, 1979.
Maspero (Henri), « Les Procédés de “nourrir le principe vital” dans la religion taoïste ancienne », Journal asiatique, vol. CCXXIX, avril-juin, p. 177-252 et juillet-septembre, p. 353-430, Paris, Geuthner, 1937.
McNair (Amy), The Upright Brush: Yan Zhenqing’s Calligraphy and Song Literati Politics, Hawaii, University of Hawaii Press, 1998.
Menz (Cäsar) [dir.], À l’ombre des pins. Chefs-d’œuvre d’art chinois du musée de Shanghai, Genève, Musées d’art et d’histoire, Paris, Somogy, 2004.
Michaux (Henri), Idéogrammes en Chine, Fontfroide, Fata Morgana, 1975, réédition en 1970 de la préface donnée à Léon L.-Y. Chang pour La Calligraphie chinoise, un art à quatre dimensions.
Minick (Scott) et Jiao (Ping), Chinese Graphic Design in the Twentieth Century, Londres, Thames and Hudson, 1990.
Minière (Claude), Pound caractère chinois, Paris, Éditions Gallimard, coll. « L’Infini », 2006.
Miyazaki (Ichisada), China’s Examination Hell: The Civil Service Examinations of Imperial China, New Haven & Londres, Yale University Press, 1981.
Monnet (Nathalie), Chine : l’empire du trait. Calligraphies et dessins du ve au xixe siècle, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004.
Moore (Oliver), Reading the Past: Chinese, Londres, The British Museum Press, 2000.
Mote (Frederick W.) et Chu (Hung-lam), Calligraphy and the East Asian Book, Boston & Shaftesbury, Shambhala, 1989.
M
usée Cernuschi : collection des peintures et calligraphies chinoises contemporaines, Paris, Musée Cernuschi, 1985.
Ouyang (Zhongshi) [dir.], Chinese Calligraphy, trad. du chinois en anglais et éd. par Youfen Wang, New Haven et Londres, Yale University Press, Beijing, Foreign Languages Press, 2008.
Pimpaneau (Jacques), Anthologie de la littérature chinoise classique, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2004.
Polastron (Lucien X.), Le Papier, 2 000 ans d’histoire et de savoir-faire, Paris, Imprimerie nationale Éditions, 1999.
Polastron (Lucien X.), Le Trésor des Lettrés, Paris, Imprimerie nationale Éditions, 2010.
Polastron (Lucien X.), Livres en feu, Histoire de la destruction sans fin des bibliothèques, Paris, Éditions Denoël, 2004 ; rééd. Gallimard, coll. « Folio Essais », 2009.
Polastron (Lucien X.), Shô, la voie du pinceau japonais, Paris, Imprimerie nationale Éditions, 2012.
Pound (Ezra) et Fenollosa (Ernest), Le Caractère écrit chinois, matériau poétique, Paris, Éditions de L’Herne, coll. « Les Livres noirs », 1972.
Rawson (Jessica) [éd.], Mysteries of Ancient China. New Discoveries from the Early Dynasties, Londres, The British Museum Press, 1996.
Rawson (Jessica) [éd.], The British Museum Book of Chinese Art, Londres, British Museum Press 1992.
Rosny (Léon de), Calligraphie chinoise. Modèles de caractères chinois pour servir de sujet d’exercices à ceux qui veulent apprendre à tracer élégamment les caractères de cette langue, Paris, B. Duprat, 1854.
Roy (Claude), L’Ami qui venait de l’an mil, Paris, Éditions Gallimard, coll. « L’un et l’autre », 1994.
Royal Academy of Arts (GB), Catalogue of the International Exhibition of Chinese Art: 1935-1936, introd. par Laurence Binyon, F. St. G. Spendlove éd., Londres, Royal Academy of Arts, 1935.
Ruitenbeek (Klaas), Discarding the Brush. Gao Qipei and the Art of Chinese Finger Painting, Gand, Rijksmuseum Amsterdam / Snoeck-Ducaju & Zoon, 1992.
Schlombs (Adele), Huai-su and the Beginnings of Wild Cursive Script in Chinese Calligraphy, Stuttgart, F. Steiner, 1998.
Shambaugh Elliott (Jeannette) et Shambaugh (David), The Odyssey of China’s Imperial Art Treasures, Seattle et Londres, University of Washington Press 2005.
Shanghai Museum Chinese Calligraphy Gallery
, Shanghai, Shanghai Museum, s. d.
Shen (Fu) [et al.], From Concept to Context: Approaches to Asian and Islamic Calligraphy, Washington, Freer Gallery of Art, Smithsonian Institution, 1986.
Shen C. Y. (Fu), Traces of the Brush: Studies in Chinese Calligraphy. New Haven et Londres, Yale University Press, 1977.
Shitao, Les Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère, trad. et commentaire par Pierre Ryckmans, Paris, Hermann, 1984.
Shufa shi wenxuan
[Anthologie des exégèses sur la calligraphie], Shanghai, Shanghai bowuguan, 1993.
Shufa zidian
[Dictionnaire de calligraphie], Shanghai, Shanghai shudian chuban, 1985.
Si ti da zidian
[Grand dictionnaire des quatre styles], Xi’an, Zhongguo shudian chuban, 1980.
Silbergeld (Jerome) et Ching (Dora C.Y.), Persistence / Transformation: Text as Image in the Art of Xu Bing, Princeton (NJ), Princeton University Press, 2006.
Sima (Qian), Shi ji ou Records of the Grand Historian: Qin Dynasty, trad., préface et notes par Burton Watson, New York, Columbia University Press, 1993.
Simonet (Jean-Marie), « Calligraphie chinoise et créativité », Art & Fact, Revue des historiens d’art, des archéologues et des orientalistes de l’Université de Liège, 3, 1984.
Spence (Jonathan D.), The Memory Palace of Matteo Ricci, New York, The Penguin Books, 1985.
StoČes (Ferdinand), Le Ciel pour couverture, la Terre pour oreiller. La vie et l’œuvre de Li Po, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2003.
Sturman (Peter Charles), « Calligraphy”, in Rogers (Howard) [éd.], China, 5 000 Years : Innovation and Transformation in the Arts, New York, Solomon R. Guggenheim Museum, 1998.
Sturman (Peter Charles), Mi Fu: Style and the Art of Calligraphy in Northern Song China, New Haven et Londres, Yale University Press, 1997.
Sun (Qianli) [Sun Guoting], Jiang (Kui), Two Treatises on Calligraphy (Shu pu, Xu shu pu), introd., trad. et notes par Chang Ch’ung-ho et Hans H. Frankel, New Haven et Londres, Yale University Press, 1995.
Tchang (Fou-Jouei), Initiation à la langue classique chinoise à partir d’extraits de Zhuangzi, Paris, Librairie You-Feng, 1989.
Tchang (Tcheng-Ming) [Zhang (Zhengming)], L’Écriture chinoise et le Geste humain. Essai sur la formation de l’écriture chinoise, Variétés sinologiques no 64, Shanghai, Imprimerie et Librairie de T’ou-Sè-Wè, Paris, Librairie Orientaliste P. Geuthner, 1937.
Tchouang-tseu, voir Zhuangzi.
Tseng (Yu-ho) [Ecke], Chinese Calligraphy, Philadelphia, Philadelphia Museum of Art, 1971.
Tseng (Yu-ho), A History of Chinese Calligraphy. Hong Kong, Chinese University Press, 1993.
Tsien (Tsuen-Hsuin), Written on Bamboo and Silk: The Beginnings of Chinese Books and Inscriptions. Chicago, The University of Chicago Press, 1962.
Van Gulik (Robert Hans), Chinese Pictorial Art as viewed by the Connoisseur, Rome, Istituto italiano per il medio ed estremo oriente, 1958 (fac-similé disponible à Taipei, SMC Publishing Inc, 1993).
Van Gulik (Robert Hans), La Vie sexuelle dans la Chine ancienne, Paris, Éditions Gallimard, coll. « La Bibliothèque des Histoires », 1971.
Vandermeersch (Léon), « L’Écriture en Chine », Histoire de l’écriture, Anne-Marie Christin dir., Paris, Éditions Flammarion, 2001.
Vandermeersch (Léon), Études sinologiques, Paris, Presses Universitaires de France, 1994.
Vandermeersch (Léon), La Nouvelle Langue du Dragon : expressions populaires de la Chine d’aujourd’hui, préface de Hua Wu, Paris, Éditions Alternatives, 2003.
Vandier-Nicolas (Nicole), « Note sur les origines de l’écriture cursive en Chine », Journal asiatique, Paris, Imprimerie nationale Éditions, année 1959, p. 405-429.
Vandier-Nicolas (Nicole), « Vulgarité et souffle lettré : valeur de ces deux concepts dans l’esthétique chinoise », Autour de la Chine (Revue d’esthétique, no 5), Toulouse, Éditions Privat, 1983.
Vandier-Nicolas (Nicole), Art et sagesse en Chine : Mi Fou (1051-1107), Bibliothèque d’Études du musée Guimet, Paris, Presses Universitaires de France, 1963.
Wang (Chenglong) [éd.], Zheng Banqiao shufa zidian [Dictionnaire de la calligraphie de Zheng Banqiao], Changsha, Hunan meishu chubanshe, 1999.
Wang (Dongling) [et al.], Zhongguo shufa mingzuo dadian [Compendium des œuvres célèbres de la calligraphie chinoise], Nanning, Guangxi meishu chubanshe, 1998.
Wang (Hong) [et al.], Zhen cao hudu da zidian [Dictionnaire croisé de calligraphie régulière et cursive], Beijing, : Zhongguo qingnian chubanshe, 1997.
Wang (Hongyuan), Aux sources de l’écriture chinoise, Beijing, Sinolingua, 1994.
Wang (Pingchuan), Zhao Menglin, Song Huizong shufa quanji [Compendium de la calligraphie de Huizong des Song], Beijing, Chaohua chubanshe, 2002.
Watson (William), L’Art de l’ancienne Chine, Paris, Éditions Lucien Mazenod, 1979.
Weidner (Marsha), Cultural Intersections in later Chinese Buddhism, Honolulu, University of Hawai’i Press, 2001.
Weihe (Richard), Mer d’encre, Nîmes, Éditions Jacqueline Chambon, 2004.
Wieger (Léon), S. J., Caractères chinois. Étymologie, graphies, lexiques, Taichung, Kuangchi Press, 1978.
Wilkinson (Endymion), Chinese History, A Manual, Cambridge (Mass.), Harvard University Asia Center, 2000.
Willets (William), Chinese Calligraphy: Its History and Aesthetic Motivation, Hong Kong, Oxford University Press, 1981.
Wong (Kwan S.), Komatsu (Shigemi) [et al.], Chinese and Japanese Calligraphy : Spanning Two Thousand Years. The Heintz Götze Collection, Heidelberg. Munich, Prestel Verlag, 1989.
Xie Guanghui, The Composition of Common Chinese Characters. An Illustrated Account, Beijing, Peking University Press, 1997.
Xinhua xiezi zidian
, Beijing, Shangwu yinshuguan chuban, 2001.
Xiong (Bingming), voir Hsiung (Ping-Ming).
Yang (Renkai), Zhongguo gujin shuhua zhenwei tujian [Manuel illustré de l’authentique et du faux en calligraphie et en peinture de tous les temps], Shenyang, Liaoning huabao chubanshe, 1996.
Yang (Yu-Hsun), La Calligraphie chinoise depuis les Han, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner, 1937.
Yang (Zhengqi), Zhongguo shuhua zhuangbiao daquan [Compendium du montage des calligraphies et des peintures en Chine], Jinan, Shandong meishu chubanshe, 1997.
Yi (Munyol), L’Oiseau aux ailes d’or, Arles, Actes Sud, 1990.
Zeng (Youhe), voir Tseng (Yu-ho).
Zhang (Yiguo), Brushed Voices: Calligraphy in Contemporary China, New York, Columbia University Press, 1998.
Zheng (Xie) [Zheng Banqiao], Lettres familiales, trad. et notes par Jean-Pierre Diény, La Versanne, Encre marine, 1996.
Zhongguo meishujia renming cidian
[Dictionnaire biographique des artistes de Chine], Shanghai, Shanghai renmin meishu chubanshe, 1985.
Zhongguo shufa quanji
[Compendium de la calligraphie chinoise], Beijing, Rongbaozhai chubanshe, 1995-2009.
Zhongguo xiandai mingjia shufa dazidian
[Grand répertoire des calligraphes notables de la Chine contemporaine], Beijing, Zhongguo guangbo dianshi chubanshe, 1993.
Zhou (Jing Hong), La Voie du cœur par la calligraphie chinoise, Paris, Librairie You-Feng, 1999.
Zhou (Xiaowei), Lao Beijing dianpu de zhaohuang [Enseignes des boutiques du vieux Pékin], Beijing, Bowenshu chubanshe, 1987.
Zhu (Guantian), Zhongguo shufajia quanji : Yan Zhenqing [Compendium des calligraphes de Chine : Yan Zhenqing], Beijing, Hebei jiaoyu chubanshe, 2002.
Zhuangzi [« Tchouang-tseu »], Philosophes taoïstes, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1980.
Zhuangzi, The Complete Works of Chuang Tzu, trad. et notes par Burton Watson, New York, Columbia University Press, 1968.
Zhuangzi, voir aussi Tchang Fou-Jouei.

[Page suivante]

Calligraphie chinoise, Lucien X. Polastron, Imprimerie nationale Éditions, Paris, 2011, ISBN9782330000660, se trouve chez tous les bons libraires.