Définition : un non-art sans âge

« Pour ceux qui la pratiquent suffisamment, c’est l’activité humaine la plus rentable qui soit, en termes de satisfactions morales et d’équilibre vital, sans compter la jouissance esthétique et le plaisir de communiquer avec un passé somptueux. Pour qui s’en exclut, en revanche, c’est au mieux un investissement financier ou un élément de décoration, au pire un passe-temps snob, fondé sur un amas confus d’« hiéroglyphes » (Matteo Ricci) d’une choquante « étrangeté » (Père Huc), ainsi que parlaient certains des premiers Européens a en avoir vu. La tâche essentielle du présent ouvrage consiste donc à cerner la nature vraie de cet engagement qui mobilise chaque jour, depuis des millénaires, une civilisation tout entière, de façon que le lecteur puisse en comprendre le fonctionnement ainsi que les effets, et qu’il en tire, s’il le souhaite, quelque bénéfice. »

[Page suivante]

Calligraphie chinoise, Lucien X. Polastron, Imprimerie nationale Éditions, Paris, 2011, ISBN9782330000660, se trouve chez tous les bons libraires.