Page d’accueil

 


CCcouv3

Ce site consacré à la calligraphie chinoise, son histoire, ses techniques, ses personnalités, présente un aperçu des travaux que le chercheur Lucien X. Polastron mène depuis quarante ans sur l’art de l’écriture en Chine, aussi bien par des investigations de terrain avec les artisans qui fabriquent la papeterie traditionnelle que chez les grands maîtres calligraphes, ainsi qu’auprès des conservateurs des grands musées : Cité interdite, musées de Shanghai et de Taiwan, entre autres institutions. De telles recherches se sont, comme il se doit, accompagnées d’une pratique personnelle du pinceau, et elles ont conduit l’auteur à créer un lieu d’enseignement à Paris tout en publiant divers ouvrages de vulgarisation (Fleurus, Dessain et Tolra), jusqu’à ce que la somme de ces connaissances soit si considérable qu’elles fassent l’objet d’une édition en grand format par le meilleur éditeur français pour ce genre d’ouvrage exceptionnel. Les passionnés de Chine, ainsi que ceux et celles qui veulent comprendre et aborder la reine des calligraphies, trouveront dans ces pages quelques aperçus significatifs de la richesse de l’ouvrage. On peut découvrir ces extraits au fil de la table des matières page suivante.

Calligraphie chinoise, l’art de l’écriture au pinceauLucien X. Polastron, Imprimerie nationale Éditions, Paris, 2020, version brochée, ISBN9782330129514. Par rapport à l’édition princeps (ci-dessous), le contenu, le papier et le format sont inchangés, seule la couverture sur fort papier à grain, agréable au toucher, est nouvelle : Luo Ping, Insectes, oiseaux et bêtes (1774), encre sur papier, avec ajout d’un commentaire calligraphié par son ami Jiang Shiquan.

 

 

Calligraphie chinoise, l’art de l’écriture au pinceauLucien X. Polastron, Imprimerie nationale Éditions, Paris, 2011, ISBN9782330000660, relié pleine toile rouge avec jaquette illustrée du fameux Ivresse en cursive folle de Ouyang Jiaojia.

Un monument devenu rare dans les librairies mais qui peut se trouver chez les libraires d’ancien : il constitue en effet un objet de bibliophilie, car son éditeur fut exceptionnel et il ne sera sans doute pas remplacé.